La formule magique du penalty parfait

Les joueurs de foot devront faire moins de tête pour préserver leur bosse des math, elle leur sera nécessaire pour comprendre ceci : {[(x + y + s ) / 2] * [(t + i + 2b) / 4 ]} + (v / 2 ) – 1

Réalisée par le mathématicien David Lewis, de l’Université John Moores de Liverpool, en Angleterre, cette formule mathématique sert à tirer le penalty infaillible. Pour le réussir, la vitesse de la balle juste après le shoot (v) doit être comprise entre 25 et 29 mètres par seconde ; s, le nombre de pas avant de taper le ballon ne doit pas excéder 10 et le temps écoulé entre la pose du ballon par terre et la frappe ne doit pas dépasser les 3 secondes.

Après la théorie, la pratique : voici les pénaltys les plus fous ! Prenez de quoi écrire et notez :

Aussi, il vaut mieux attendre que le gardien bouge juste avant le tir, cela augmente sensiblement les possibilités de goal, mais attention, si le joueur attend plus de 0.41 millisecondes après le mouvement du gardien, les chances de réussite se réduisent de moitié. Mais ce qui demande le plus de délicatesse est le paramètre b, la position du pied sur le ballon au moment de la frappe.

Les tirs au but ne sont désormais plus soumis aux lois du hasard, mais bien à celles des math, à bon entendeur.

3 réflexions au sujet de « La formule magique du penalty parfait »

  1. Ping : La formule magique du penalty parfait | Rock 'n' Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *