Un coeur gros comme mes fesses

Quel titre élégant. Soit.

Big Bang Theory, saison 4 épisode 10. « La forme du coeur de la Saint Valentin n’est pas celle d’un vrai coeur humain, affirme Amy Farah Fowler, mais celle d’un postérieur féminin à l’envers« .

Il y a deux jours, lors de la dissection d’un coeur de vache en classe, une élève, que je nommerai « K » me fait remarquer que la viande déchiquetée dans le bac à dissection ne ressemble en rien au symbole amoureux classique. C’est vrai que ceci :

N’a rien à voir avec cela :

Suite à un court silence gêné après la remarque de K, la question fatidique arrive :

– D’où vient le symbole du coeur, Monsieur ?

– Euh, ça te fait penser à quoi ?

– Bah, pas à ce qu’il y a dans le bac à dissection en tous cas !

– Bon, je vais encore avoir l’air d’un pervers, c’est dur d’être prof de bio

– Mais nooon ! C’est bien d’être prof de bio !

– C’est une paire de fesses, si tu regardes le symbole du coeur à l’envers

– …

– Essaie, dessine un coeur à l’envers !

– Oh ! Mais c’est vrai !

– Ok, je ne suis pas le seul pervers ici

Le coeur représenté de la sorte représente bien une paire de fesses vu de derrière, en levrette, donc. De plus, selon certaines recherches personnelles, le symbole du coeur aurait été importé par les vikings qui, pour se rappeler de leurs femmes, gravaient deux demi-cercles l’un à côté de l’autre sur le bois de leurs drakkars à leur place favorite pour se rappeler de leurs partenaires sexuelles préférées lors de longs voyages. Ce n’est que plus tard que ce symbole sera fermé par une pointe sur le dessus et retourné, si je puis dire. Que penser alors du culte du sacré-coeur de Jésus Christ ?

Question à deux francs cinquante : que représente le coeur percé d’une flèche par Eros ? Vous pensez à la même chose que moi ? C’est naturel, ne vous en faites pas. Sans cela, on ne serait plus sur cette terre.

Bonne nuit !

 

 

The following two tabs change content below.
Eric Leeuwerck
Je suis un barbouze de l'enseignement des sciences et un acharné des manips à l'arrache. Je sévis actuellement à Kigali. Voilà.

7 réflexions au sujet de « Un coeur gros comme mes fesses »

  1. Euh… J ‘ ai lu d’ autres interprétations sur Wikipédia et ailleurs, ce symbole descenderait plutôt de la feuille de lierre… Et j avoue trouver ça plus plausible que l histoire des vikings!

    • Oui, j’ai lu cela aussi, et cette version à l’air plus répandue sur le net que la version Viking. Mais n’ayant pas les moyens bibliographiques de faire une recherche critique sur l’origine du symbole de l’amour, je m’en suis référé à mes connaissances de botanique et la feuille de lierre ne ressemble pas à un coeur… Il y a même dimorphisme de la forme du limbe chez le lierre grimpant, ovale pour les branches fertiles et palmée pour les autres. Des feuilles au limbe de forme cordée ou ucordées semblent de meilleures candidates pour ce symbole comme la feuille de tilleul, de lamier, de liseron, ou pourquoi pas une fleur telle le « coeur de marie » ? Je ne pense donc personnellement pas que le « coeur romantique » soit d’origine botanique. J’avais aussi entendu cette version viking sur RFI, mais je ne retombe plus sur la date et le nom de l’intervenant. Mais bon, je suis ouvert à toute remarque et critique. Bonne soirée !

  2. Euh… J ‘ ai lu d’ autres interprétations sur Wikipédia et ailleurs, ce symbole descenderait plutôt de la feuille de lierre… Et j avoue trouver ça plus plausible que l histoire des vikings!

    • Oui, j’ai lu cela aussi, et cette version à l’air plus répandue sur le net que la version Viking. Mais n’ayant pas les moyens bibliographiques de faire une recherche critique sur l’origine du symbole de l’amour, je m’en suis référé à mes connaissances de botanique et la feuille de lierre ne ressemble pas à un coeur… Il y a même dimorphisme de la forme du limbe chez le lierre grimpant, ovale pour les branches fertiles et palmée pour les autres. Des feuilles au limbe de forme cordée ou ucordées semblent de meilleures candidates pour ce symbole comme la feuille de tilleul, de lamier, de liseron, ou pourquoi pas une fleur telle le « coeur de marie » ? Je ne pense donc personnellement pas que le « coeur romantique » soit d’origine botanique. J’avais aussi entendu cette version viking sur RFI, mais je ne retombe plus sur la date et le nom de l’intervenant. Mais bon, je suis ouvert à toute remarque et critique. Bonne soirée !

  3. Ping : La St Valentin du côté des blogs scientifiques - De la science sauvage pour des cerveaux en ébullition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *