Le feu au labo de chimie avec des relents de Nirvana

Ça, c’est un truc que j’avais toujours rêvé de faire quand j’étais élève, incendier le labo de sciences ! Et maintenant que je suis prof de chimie et que j’ai accès à la réserve des réactifs, je peux foutre le feu au labo, yeah !

Si ça c’est pas rock’n’roll, je change de métier. Avec une petite musique de fond genre « burn » de Deep Purple, ça le fait. Et puis, pour un blog qui veut faire des sciences hors labo, l’image est bien choisie. Merci à Linda pour la photo.

Feu au Labo chimie

C’est pas que j’aimais pas les sciences quand j’étais élève, c’était que j’aimais pas l’école, alors j’aurais pu faire brûler toute l’école. À part quelques profs déjantés ou décalés, beaucoup d’autres m’ont apporté ennui, soumission et médiocrité. C’était un Monsieur B, prof de latin qui nous gueulait dessus et nous humiliait à la remise des interros, un dirlo qui vient t’expliquer à la fin de tes études pourquoi tu n’es pas assez bon pour continuer des études, un prof de français qui t’expulse de son examen oral parce que tu comprends rien son livre aux relents d’ennui ou la prof de physique alcoolique qui s’écroule sur son banc après avoir expliqué le fonctionnement d’un thermomètre. Ce qui est fou, c’est que je me souviens aussi de la première fois que j’ai été à l’école, en maternelle, avec une sorte de bonne femme qui, pour commencer sa classe, nous a tous gueulé dessus. Bon allez, je l’admets, il y a bien eu des profs qui m’ont marqué positivement, mais j’ai pas envie de parler d’eux pour le moment… C’est peut-être parce que je me suis remis à écouter Kurt Cobain s’égosiller.

J’espère, chers élèves, pouvoir vous apporter quelque chose de différent, le goût à la vie.

Allez hop, pour ces quelques années à user mes pantalons sur les bancs du secondaire, je ne sais pas ce qui correspond le mieux comme musique, c’est Nirvana, d’office, mais j’hésite entre « Tourette’s » pour les pulsions de violence adolescente (album In Utero), ce n’est certainement pas qu’un simple « Smells like teen spirit », (Nevermind), ou alors peut-être un « Negative creep » (Bleach).

Yeah.

Une réflexion au sujet de « Le feu au labo de chimie avec des relents de Nirvana »

  1. Ping : Le feu au labo de chimie avec des relents de Nirvana | Rock 'n' Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *