Le savon qui colle ou « les voies de l’innovation technologique sont impénétrables »

Un projet bien farfelu qu’il m’a été donné d’évaluer cette semaine au cours de technologie… Le savon qui colle… « l’idée est venue comme ça » commence à me raconter Maxime.

« On jouait avec des oeufs, Derrick a lancé les oeufs très fort sur Robin qui les a attrapé mais les oeufs ont explosé dans ses mains. Robin a voulu se laver dans la cuisine mais il a fait tomber un sac de farine de maïs qu’il a essayé de rattraper en se lavant les mains. Robin remarque alors que ses mains collent. »

Je prends note de cette anecdote mais ne comprends toujours pas actuellement le rapport avec le cours de techno, ni le lien avec le projet initial de techno de Maxime, Robin et Derrick qui était « la chaussure à ressort« . Je leur fait part de ma réflexion. « Ah ? Vous ne croyez pas que notre savon colle ?« . Sur ce, Maxime sort de son sac un oeuf, du détergent et de la farine. Sur le chemin vers le robinet, il éclate l’oeuf dans ses mains. Il se lave ensuite les mains avec du détergent et la farine de maïs. Alors oui, ses mains se sont mises à coller, sous l’effet de la polymérisation de l’amidon de la farine et de l’albumine du blanc d’oeuf, une « colle protéique » grâce à ses propriétés coagulantes.

Mais je ne comprends toujours pas le lien avec le projet initial du groupe, la chaussure à ressort…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *