Florian Kaptue est un extraterrestre

Florian Kaptue, notre frère de plume et de clavier nous a quitté subitement. Étais-ce vraiment un accident ? Une analyse objective révèle le contraire : Florian a décidé de partir parce que c’était un extraterrestre et qu’il avait fini sa mission sur terre.

A l’annonce du décès de Florian Kaptue, notre frère de plume et de clavier à mondoblog, j’étais évidemment incrédule. Non, Florian ne peut pas mourir, pas lui, pas dans un accident de la circulation ! Pas après avoir passé cette formidable semaine avec les mondoblogueurs à Dakar !

Là, il faut que je m’ouvre une bière pour accuser le coup. Je commence à réaliser. La vie tient à tellement peu de choses. Le dernier contact que l’avais eu avec lui était une conversation messenger brève du genre « bonjour Eric, bonjour Florian, alors depuis le Sénégal, tu te portes bien ? (…) » je voulais répondre plus tard. Flemme. Procrastination. Tout moi ça. Et puis voilà, je n’ai plus personne à qui répondre. On croit qu’on aura le temps, mais la mort est là pour nous rappeler que non, on a pas tout notre temps. Je devrais me rappeler de ça tous les jours d’ailleurs. J’ai failli mourir plusieurs fois, dans un accident de circulation entre autres, avec ma femme, freins du bus qui lâchent, tonneaux… Et puis aussi, je ne sais par quelle chance, j’ai survécu à ma naissance, rien que ça, les docteurs ont réussi à me sortir alors que mon cœur avait arrêté de battre.

Ma bière est déjà bien entamée. Mon cerveau carbure. Florian préférait le vin. Lors de son vol retour vers le Cameroun, sa terre natale, Ecclesiaste Deudji nous raconte qu’après avoir eu beaucoup de peine à mettre sa ceinture, Florian boit un verre de trop et se met à crier aux hôtesses « je veux rencontrer le pilote ! Je veux rencontrer le pilote ! »

Et puis, il y a l’article étrange que Florian a publié sur son blog, ce troublant « Comment j’ai pu assister à mes obsèques« , dans lequel il explique qu’il a rêvé qu’il décède dans un accident de la route… Vraiment troublant.

Je m’ouvre une autre bière.

J’adore l’amertume.

Moi aussi j’ai rêvé de la mort. Pas de ma mort en particulier, mais de la mort. Je venais de passer par une période difficile. Deux mois auparavant, je retrouvais ma collègue et voisine pendue chez elle. Mon rêve était la fin, selon moi, de mon processus de deuil, le signe que j’avais encaissé le choc de cette rencontre macabre. Dans mon rêve, je percevais la mort comme l’absence de conscience, la perte des souvenirs. L’inconscience d’être. En me réveillant, en me rendant compte que j’étais vivant, je pris une forte inspiration, énorme et bruyante, comme un retour à la vie je suppose… Je voulais dire à ma femme que je l’aime et serrer mes enfants dans les bras. Ma femme n’était pas d’humeur, mon fils devait faire pipi et ma fille voulait rester avec sa maman. J’étais de retour à la vie.

Et puis, je me rappelle de Florian. Quels souvenirs est-ce que j’ai de lui ? Son regard fixe. Son cahier A4 avec couverture en carton dont il ne se séparait jamais. Sa posture avec un bras dans le dos qui tenait l’autre au niveau du coude. J’avais eu quelques conversations avec lui, mais elles avaient toujours été étranges. Florian était un type étrange. D’un coup, l’évidence me frappe l’esprit :

Florian était un extraterrestre.

Que je m’explique. Sa manière étrange de parler n’était pas uniquement liée au fait qu’il était camerounais… Quand il se déplaçait, ses jambes n’avaient pas l’air de bouger car oui, Florian se déplaçait par téléportation. S’il ne se téléportait pas, il marchait très lentement, car, je suppose, la gravité devait être moins forte sur sa petite planète. J’ai aussi le souvenir que, lorsqu’il voulait venir vers moi pour me parler, il commençait d’abord  par me regarder fixement de loin, sans expression sur le visage. Une fois que je détournais mon attention de lui, il se retrouvait tout à côté de moi, de manière instantanée ! Oui, il se téléportait, j’en suis sûr à présent. Il était venu en mission de très loin pour observer les humains. Toutes ses observations étaient consignées dans son fameux cahier cartonné de format A4 dont il ne séparait jamais. Il y notait des adresses principalement, de ses contacts terriens.

Son regard fixe. Florian fixait des yeux pour tenter une communication télépathique avec ses interlocuteurs terriens. Je pense cependant qu’il s’est vite rendu compte que nous étions d’une intelligence inférieure à ses congénères extraterrestres. D’où venait-il ? Il est parti sans nous le dire.

Vous pensez probablement que je délire avec cette histoire d’extraterrestre ? Eh bien non, je n’exagère pas, ce n’est pas que la bière, j’ai des preuves concrètes, regardez cette photo, analysée par les soins de la science :

Florian

A première vue, on pourrait croire que c’est Ecclésiaste l’extraterrestre, mais les apparences sont trompeuses (il est pire que ça !). Regardez les regards étonnés des personnes de la photo, ils sentent quelque chose. La personne de droite en particulier pointe du doigt un phénomène paranormal, un « orb », ces sphères qui apparaissent sur la photo, pointées avec des flèches. Quelle est la seule personne qui ne s’étonne pas de la situation ? Florian, avec son regard assuré, c’est lui qui est à l’origine de ce phénomène paranormal !  Alors voilà, si avec une preuve pareille vous n’êtes pas convaincus que notre camarade était un extraterrestre, eh bien alors, en vérité je vous le dis, je suis le fils du Pape !

J’ai aussi analysé son texte prémonitoire sur son blog qui annonçait son départ… Dans son texte, Florian explique qui suite à son rêve, il décide d’aller avec son grand-père Wabo Toyontue consulter un voyant, Tamuedjou, dans sa case sacrée. Tamuedjou, à entendre le rêve de Florian explique que « il faut faire vite sinon notre petit-fils -Florian- sera victime d’un accident qui est un signe annonciateur du déluge (…) ». Le jour où j’ai appris la nouvelle, le Rwanda, mon pays de résidence, venait d’être victime de terribles pluies diluviennes. Les glissements de terrains ont été dévastateurs. La prophétie du rêve de Florian s’est réalisée. Comment tout cela est-il possible ? La seule explication rationnelle : Florian Kaptue était un extraterrestre.

Florian, mon humour et ce post, c’est ma manière de te rendre hommage. Je sais que tu aurais apprécié. A ta manière cependant…

Tu sais que je ne crois pas en Dieu, ni au paradis et encore moins à l’enfer. Je crois en la bonté de l’Humain. Tu étais quelqu’un de bon, je le sais. Je ne sais pas sur quelle planète tu te reposes actuellement après ta courte mission sur terre, mais je te souhaite d’y rencontrer toute la paix de notre magnifique univers.

Au revoir Florian.

The following two tabs change content below.
Eric Leeuwerck
Je suis un barbouze de l'enseignement des sciences et un acharné des manips à l'arrache. Je sévis actuellement à Kigali. Voilà.

2 réflexions au sujet de « Florian Kaptue est un extraterrestre »

  1. Ping : Les pépites de Mondoblog: Mondoblog en deuil - Mondoblog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *