Six attitudes à adopter face à un serpent

Un serpent dans le jardin, quelle horreur ! Vraiment ?

C’est encore une fois mon fils qui, en farfouillant dans le jardin est tombé sur ceci.

Lamprophis lineatus ; E. Leeuwerck CC BY-NC

Dans ce genre de situation​, l’essentiel est de savoir « est-il agressif ou pas ? » Mais face à un serpent, quel qu’il soit, les mesures de sécurité sont :

  • Se tenir à distance d’au moins le double de la longueur de la bête sauf si…
  • …c’est un serpent cracheur. Dans ce cas une distance de minimum 4 mètres est recommandée !
  • Ne pas essayer de l’attraper si vous n’êtes pas expérimenté
  • Ne pas provoquer le reptile, bien sûr ; la plupart des serpents fuient les humains mais il y a des exceptions, des serpents se sentant menacés peuvent attaquer sans crier gare et en général, ceux-là peuvent avoir des morsures dangereuses !
  • Appeler un expert pour une évacuation si il se trouve dans votre maison.
  • En cas de morsure, ne pas jouer aux Rambo ! Ne pas s’écorcher au couteau, ne pas faire de garrot, ne pas aspirer l’endroit de la morsure, cela ne ferait qu’empirer les choses ; le mieux est de rester le plus calme possible, ça va limiter la diffusion du venin dans le corps, et demander à quelqu’un de chercher de l’aide pour vous.

Une serpent, même pas agressif peut mordre et il se met dans une position facilement reconnaissable :

L.lineatus en position de defense ; E. Leeuwerck CC NC-BY

Il forme un « S » juste derrière sa tête, une position qui lui permet de réagir dans n’importe quelle direction et d’avoir une bonne impulsion pour attaquer.

Mais dans notre cas, ce serpent est-il dangereux ? Pour cela, il faut tenter de l’identifier.

  • Première chose, il a une tête de type « python », des lignes claires de part et d’autre de la tête, c’est un serpent du genre « Lamprophis », serpents dit « des maison » communs, inoffensifs, mais certaines espèces peuvent mordre facilement.
  • Pour l’espèce, s’il est plus foncé avec des couleurs bleu pétrole, c’est probablement « L. fuliginosus » et lui, il peut être plus agressif. Ce n’est clairement pas lui mais pour être sûr, j’envoie la photo au Docteur Hinckel, spécialiste en serpents de la région. La réponse ne tarde pas à venir : Lamprophis lineatus, LE serpent des maisons, mangeur de souris. Ouf.

Pas de danger donc. Mais oui, « des maisons » ? Oui. Il vit dans les jardins, dans les faux-plafonds, derrière les armoires, dans les sous-bassements. Mais pas de panique, il y a peu de chance que vous tombiez dessus ! Les serpents des maisons vivent une vie parallèle à nous, Homo sapiens : ils sont discrets, choisissent des abris inaccessibles pour nous, vivent la nuit et nous fuient…

Malgré toutes les phobies que vous évoquent ces animaux, ne les tuez pas… Ils sont bien évidemment un maillon important des écosystèmes africains ! Et puis, n’oubliez pas, ils mangent des souris 😉.

Les observations de L.lineatus sur iNaturalist

The following two tabs change content below.
Eric Leeuwerck
Je suis un barbouze de l'enseignement des sciences et un acharné des manips à l'arrache. Je sévis actuellement à Kigali. Voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *