Quand on aura 60 ans. Partie 4 : Les pérégrinations de Jonathan

Dans l’épisode précédent de leur récit, les problèmes poursuivent Jonathan et Florian. Une épidémie d’Ebola et un nouveau coup d’état par un jeune Général ambitieux au Katanga hypothèque leur bonheur.

IV. Pérégrinations de Jonathan

Jonathan, parti du Katanga pour diverses raisons, parcourt le monde, laissant derrière lui ses œuvres, ses mines, ses femmes, ses enfants, les douces bières et surtout, Florian, qui resta prostré devant sa télévision pendant deux semaines à cause du départ de son vieux compère.

Les moyens de transport sont encore un réel problème dans beaucoup de régions d’Afrique. Il n’a pas été facile pour Jonathan de s’éloigner du Katanga. En 2036, La plupart de la population marche et les transports en commun tombe régulièrement en panne faute de carburant adapté. Il ne faut même pas penser à prendre l’avion qui est réservés aux transports militaires uniquement.

Sur ce point, l’Europe a une large avance sur le reste du monde. Des mesures nécessaires ont été prises, notamment au congrès de Bruxelles, ou un certain Dally M, ancien secrétaire de l’ONU et, comme par hasard, ancien compagnon d’études de Florian et Jonathan à l’Ecole Belge de Kigali, décida d’interdire catégoriquement tout moyen de transport terrestre, diesel, essence, dans la partie Est de l’Europe. Ainsi, une grande partie des problèmes migratoires est résolue pour l’Europe occidentale. En France, de nouvelles technologies dans les transports ont permis de réduire la quantité de consommation d’essence afin de ne plus polluer d’avantage.

En termes d’économie, les BRICS, association d’économies de pays émergents avant les années 2030 sont devenus très influents en 2036 et orientent leurs investissements en masse vers le domaine des énergies renouvelables. Jonathan découvrira aussi que certaines régions de l’Afrique ont fait de nombreux progrès, surtout en R.D.C où l’ingénieur Dodava T. qui, comme par hasard est un vieux compère de Jonathan et Florian à l’Ecole Belge de Kigali, a découvert de nouvelles sources d’énergie, il a notamment enrichi le pays grâce à son invention : la voiture qui roule au vin de banane. Des pays comme l’Afrique du Sud ont vu leur croissance grimper en masse. Mais certaines régions, comme les Émirats, ont tout perdu à cause de la chute des cours du pétrole et ont laissé des villes comme Dubaï et Abu Dhabi désertes. Le Roi et la reine N. Verbaere et Cheryl ont été lynchés pour avoir coulé les fonds publiques des Émirats pour, soit-disant, le traitement de la maladie incurable du Roi.

Quand Jonathan arrive en Europe, la plupart des pays ont changé politiquement. La France a vu Marine Le Pen se faire guillotiner sous l’arc de triomphe par la nouvelle présidente élue pour son physique plutôt bien conservé grâce aux progrès de la chirurgie esthétique, Marion Maréchal Le Pen. Le rétablissement de la peine de mort sous la législature de Marine Le Pen se sera retournée contre elle. Durant ses mandats, Marine aura eu le temps de mettre en place une politique de traque systématique des « allochtones », terme délibérément très ambigu afin d’expulser presque tout le monde s’opposant au gouvernement. Elle a traquée et expulsé tout les sans-papiers de France sans exception dont le jeune Bavo, ancien camarade de cours, comme par hasard, de Florian et Jonathan à l’Ecole Belge de Kigali, qui vendait des petites tours Eiffel sur les Champs-Élysées. Les États-Unis ont élu leur deuxième président noir, qui remettra en place les réformes et idées mises en place au temps de Donald Trump. La Belgique, quant à elle, sera rayée de la carte, après que la Flandre déclare son indépendance.

Jonathan aura du mal à s’adapter à ce nouveau monde qui change, Jonathan décidera de retourner auprès de son vieux compère, Florian, dans son bon vieux Katanga d’adoption. Sa vie pour lui ayant été dure lors de ses voyages, il devra faire des économies et réduire sa consommation de bière. Cette diminution de consommation de boissons fermentés aura comme heureuse conséquence de lui faire recouvrer la mémoire et de se souvenir des numéros de ses comptes au Panama. Ses comptes au Panama ayant pu être récupérés, il trouvera grâce à nouveau aux yeux des autorités Katangaise du général Bahati.

A 60 ans, après de nombreuses aventures et une vie bien remplie, en 2057, Jonathan et Florian seront heureux au Katanga.

The End.

(Imaginé et écrit par Jonathan et Florian ; revu, corrigé et adapté par M. Leeuwerck)

Florian et Jonathan sont deux étudiants de même pas 20 ans qui terminent leurs études à l’Ecole Belge de Kigali. Ils se sont soumis à l’exercice d’imaginer, sur base de recherches, leur vie quand ils auront 60 ans.

The following two tabs change content below.
Eric Leeuwerck
Je suis un barbouze de l'enseignement des sciences et un acharné des manips à l'arrache. Je sévis actuellement à Kigali. Voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *