Ces scorpions sont-ils dangereux ? [courrier des lecteurs]

Monsieur Julien m’a envoyé la photo d’un animal réputé dangereux, dont deux spécimens se baladaient tranquilou dans sa maison. Y a-t-il danger en la demeure ?

Et voici la photo de la bête :

Babycurus centrurimorphus

Babycurus centrurimorphus, Julien Hulet CC BY-NC

 

Monsieur Julien s’est donné la peine (et le risque) d’en attraper un pour m’en envoyer une photo. « Est-ce qu’ils sont dangereux ? Est-ce qu’ils sont dangereux pour mon chien et mon chat ?« . Le premier a été observé dans le salon et le deuxième s’est pavané devant Monsieur Julien alors qu’il était… au pot, en début de soirée dans sa maison à Kigali. (La mise en contexte est importante, du storytelling nom d’une pipe, on veut du sto-ry-te-lling !)

Alors voilà, cher Monsieur Julien, à ma connaissance, il n’y a pas de scorpions (oui, c’est un scorpion) dangereux au Rwanda. Cependant, les piqûres font très, très mal ! Mais pour être sûr, j’ai consulté deux personnes : le Docteur Harald Hinkel, éminent spécialiste en biodiversité de la région et le Docteur Amoul Kulkarni, chirurgien à Kigali.

Le Dr Hinkel identifie le scorpion comme étant Babycurus centrurimorphus, « pas dangereux mais fait très mal » m’affirme-t-il dans son mail. Il se trouve que le Dr Hinkel a justement réalisé une recherche en 1997 sur la toxine « babycurus-toxin 1 » ! La toxine produite par l’aiguillon du scorpion a été testée sur le nerf central du cafard qui y désactive (en gros) les pompes à sodium, ce qui a comme résultat de dépolariser le nerf et de le mettre hors d’usage, une paralysie des zones irriguées par le nerf s’en suit. Même si l’action de la toxine n’a pas été testée sur les pompes à sodium des mammifères, son action semble spécifique aux insectes.

Pas dangereux dans l’absolu ? C’est là qu’intervient le Dr Kulkarni : « même si la toxine n’est pas mortelle, elle peut cependant créer un choc anaphylactique chez les personnes allergiques ou des problèmes cardiaques à cause de la douleur et le stress chez les personnes sensibles« . Attention quand-même, donc.

Dr Kulkarni recommande d’éloigner les proies naturelles du scorpion (les cafards) en nettoyant bien la maison et d’utiliser un répulsif naturel, du vinaigre blanc dilué pour nettoyer les parties sensibles de l’habitat pour éloigner les scorpions.

Et voilà Monsieur Julien ! Pas de danger donc, ni pour vous ni pour vos animaux domestiques ! Mais à ne pas caresser quand-même. L’espèce n’est pas agressive mais il ne faut quand même pas lui chercher des noises.

Une question ? N’hésite pas ! Le courrier des lecteurs est ouvert sur Rockn’Science ! Comment poser la question ? En commentaire sur le blog, en mail (eleeuwerck@yahoo.fr), whatsapp (pour les potes), la page Facebook de Rock’n’Science… Je tente de répondre le plus vite possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *