Le patator de Julien

Le patator est un fusil DIY à air comprimé qui propulse des patates avec une force incroyable. La preuve en vidéo.

PATATOOOOOOR ! C’est le genre de mot qu’on a envie de gueuler. Lors de feu mes cours de techno, je faisais une activité qui consistait à faire réaliser aux élèves ce qu’ils avaient envie de réaliser. Il fallait pour cela produire un plan de l’invention, donner un mot d’explication sur le fonctionnement de l’engin, son but et citer quelques sources.

Julien, lui, il a fait un patator. Un pata-quoi ? Un patator.

Pour faire simple, un patator est un propulseur de pommes de terre à air comprimé. La patator de Julien fonctionnait tellement bien qu’on a transformé la classe de cours en salle de tir et le tableau en cible ; les patates propulsées ont été agrémentées de craies de couleurs afin de mieux voir les impacts.

Et pour faire encore plus simple, je vous propose de visionner la vidéo pour comprendre le fonctionnement du patator en pleine action :

Vous avez suivi ? On envoie de l’air avec une pompe à vélo dans un volume fermé ici, une bouteille en plastique. Cet air sous pression sera libéré brutalement à l’aide d’une valve qui mène vers un tuyau où l’on a coincé, préalablement, un morceau de patate ! Et PAF !

Suite au bruit provenant de mon local, Miss I., prof d’anglais, est venue voir et a demandé si il était possible de dégommer les pélicans qui nidifiaient dans les arbres de l’école à l’époque, elle trouvait « cool » de faire ça. Même si les crottes de pélicans ont une furieuse tendance à faire des cacas qui sentent le poisson pourri (ben oui quoi, ils mangent du poisson), j’ai été choqué que l’on fasse passer pour « cool » le dégommage d’animaux qui ont des difficultés pour trouver des sites de nidification.

Le patator peut être dangereux ! Il doit être rigoureusement construit selon un plan et son usage doit être récréatif et supervisé par un adulte responsable. Les cibles ne peuvent en aucun cas être vivantes (bon, des arbres à la limite, peuvent être utilisés comme cibles) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *