Détecter la présence d’iode dans le sel dit « iodé » avec une patate

Article : Détecter la présence d’iode dans le sel dit « iodé » avec une patate
Étiquettes
28 mars 2013

Détecter la présence d’iode dans le sel dit « iodé » avec une patate

Vous revenez du marché avec votre sac ou boîte de sel. Le marchand vous l’a vendu comme « iodé ». L’est-il vraiment ? Rock’n’Science vous permet de savoir si votre sel « iodé » est vraiment iodé avec une simple patate ! Merci R’n’S, merci la patate.

La carence en iode concerne encore 54 pays et près de 36% des enfants scolarisés dans le monde selon l’OMS ! La carence en Iode a pour conséquence le développement d’un goitre qui est une hypertrophie de la thyroïde, une glande située dans la gorge, ainsi que de l’arriérisme mental. Les régions du monde les plus touchées sont celles qui sont éloignées des embruns marins iodés. Solution ? « Ioder » le sel de cuisine artificiellement en y ajoutant du KI (Iodure de Potassium) ou du NaI (Iodure de Sodium). Malheureusement, sans un contrôle régulier, le rajout d’Iode dans le sel n’est pas systématique.

Famille présentant un goitre au Mozambique

Avec l’appui logistique d’une simple patate fraîche et de R’n’S, il est possible de détecter la présence d’iode dans le sel de cuisine !

Le principe : la pomme de terre contient beaucoup d’amidon, ce sera notre réactif indicateur, puisque ce polysaccharide réagit avec l’Iode en changeant de couleur : l’amidon se colore en violet. Voici la manip :

–=–

Chimie / Chimie analytique

Manipulation

DÉTECTION DE L’IODE DANS LE SEL IODÉ (MÉTHODE I : la patate)

Observation : présence de KI ou NaI dans le sel dit « iodé »

Paramètre : coloration spécifique d’un réactif-test, l’amidon de la pomme de terre, qui se colore en violet en présence d’iode

EXPERIENCE

Matériel :

  • 1 récipient
  • 1 écrase-patate

Réactifs :

  •  10g de sel iodé
  • Une demi patate fraîche (pas cuite !)

 Mode opératoire :

  •  Ecraser la patate jusqu’à obtention d’une purée. Le rire sadique est autorisé à ce stade de la manip.
  • Mélanger la purée de patate fraîche avec le sel « iodé » à tester.

Observations / lecture des résultats

Après quelques heures, si le sel est effectivement iodé, la patate se colore en violet.

Remarques / Problèmes rencontrés :

L’oxydation de la pomme de terre en présence d’oxygène atmosphérique donne une couleur brunâtre à la pomme de terre, cela ne doit pas être interprété comme un résultat positif !

 –=–

Partagez

Commentaires

omer BAZERUKA
Répondre

Vous pouvez nous donner le mode opératoire selon les normes internationales.

Lagrenouille
Répondre

Bonjour,

L'expérience est à but pédagogique... Donc, la démo est qualitative.
Selon les normes internationales, il faut s'orienter vers un labo spécialisé.

Lagrenouille
Répondre

Bonjour,

L’expérience est à but pédagogique… Donc, la démo est qualitative.
Selon les normes internationales, il faut s’orienter vers un labo spécialisé.

teyebi
Répondre

les normes internationales n'exigent pas la presence d'iode dans le sel alimentaire

Lagrenouille
Répondre

Bonjour,

Les normes nutritionnelles le recommande pour tout le monde, oui, mais tous les pays ne l'ont pas imposé par loi, c'est vrai :
https://www.nutritionintl.org/fr/ce-faisons/programmes/iodation-du-sel/

Jules
Répondre

La même expérience peut être faire avec une purée de manioc amère fraîche également.

Aristolux
Répondre

je penses que c'est fait maintenant

Aguilé
Répondre

Bonjour,
Si j'ai bien tout compris, la réaction entre la purée de pomme de terre et l'iode permet d'obtenir, soit une purée de navet, soit une purée de betterave rouge... selon la concentration d'iode dans le sel. Non? :-)

Lagrenouille
Répondre

Oui, effectivement. Maintenant, vous pouvez boire votre bétadine à part si vous n'aimez pas mélanger les aliments ;-)

Aristolux
Répondre

la tu fais rire

Aguilé
Répondre

Bonjour,
Si j'ai bien tout compris, la réaction de la purée de pomme de terre et du sel iodé permet d'obtenir de la purée de chou-rave ou d'asperge ou encore de radis.
:-)

Lagrenouille
Répondre

Exactement, vous avez bien lu l'article. ;-)

Cedrick
Répondre

D’ou Vient l’iode ajoute dans le sel ?
Comment en est il extrait ?

Lagrenouille
Répondre

Bonjour,

Le sel de mer en contient naturellement. Sinon, si le sel est produit artificiellement on rajoute de l'iode minéral au sel en y pulvérisant de l'iodate de potassium.

Aristolux
Répondre

pour le mode operatoire selon les normes internationale . on va faire dissoudre le sel iode dans de l'alcool.l'alcool ethylique etant un compose organique polaire vas faire dissoudre le KI et non le NaCl. on procede par la decantation puis on ajoute un solvant organique non polaire telque le Chloroforme au decantat. on obtien alors 2 phase . une phase organique et une phase aqueuse .