La paréidolie, quand le cerveau nous joue des tours

Article : La paréidolie, quand le cerveau nous joue des tours
25 janvier 2018

La paréidolie, quand le cerveau nous joue des tours

La paréidolie, c’est quand le cerveau nous fait voir des choses familières à partir de formes abstraites. Voici une petite sélection (bien rigolote) d’images qui illustrent ce phénomène de paréidolie. Focus sur les paréidolies du visage.

« Une paréidolie (du grec ancien para-, « à côté de », et eidôlon, diminutif d’eidos, « apparence, forme ») est un phénomène psychologique, impliquant un stimulus vague et indéterminé, souvent visuel, plus ou moins perçu comme reconnaissable. » Merci Wikipedia.

Les paréidolies font partie des illusions d’optique (quand elle sont visuelles). Elles sont liées au fait que le cerveau interprète plus qu’il ne voit. Je m’explique : la rétine par exemple, reçoit des stimulation lumineuses et les envoie sous forme codée, abstraite, un message nerveux en fait, au travers du nerfs optique vers le cerveau. Le cerveau ne voit rien. Il crée une image qu’il nous fait voir en fonction du message nerveux reçu. A force d’interpréter certaines formes familières, le cerveau peut donner du sens à des formes abstraites ! C’est ce qui arrive quand on a l’impression de voir des visages dans des objets, de la mousse, ou des nuages. Eh bien, les visages justement : cette série de paréidolie est dédiée aux visages que notre cerveau nous fait voir dans les objets les plus loufoques.

parélidolie

parélidolie

parélidolie

parélidolie

parélidolie

parélidolie
C’est flippant ce truc…
parélidolie
Appelez les chasseurs de fantômes !
parélidolie
« Big brother »

parélidolie

parélidolie

parélidolie

parélidolie

parélidolie
« come to me »

parélidolie

parélidolie

parélidolie

parélidolie

parélidolie
AaaaaAAAh ! Trump est enfin à la poubelle !

parélidolie

parélidolie

parélidolie

parélidolie

parélidolie

Toutes ces images proviennent de Pinterest ou du compte twitter « faces in things »

La semaine prochaine, il y aura une petite série de Paréidolies un peu plus salaces, enfin, ça dépend de l’interprétation de votre cerveau… Je veux dire, en fonction de ce que votre cerveau à l’habitude de voir… Quoi ? Vous ne pensez pas avoir le cerveau mal tourné ? On verra bien !

Rendez-vous la semaine prochaine.

Partagez

Commentaires

Jules, hein
Répondre

Ça marche aussi avec les sons. Par exemple dans cette chanson de The Dreadnoughts : https://www.youtube.com/watch?v=I6i9EPz-K6U (Poutine)

...

...

Alors j'ai voulu regarder les paroles, pour voir. Mais NON, en fait il est vraiment dit « Poutine poutine, j'ai tellement faim, poutine poutine, c'est ça ou rien », et « La Picardie, je l'ai compris ». Ah d'accord, je pensais que c'était moi.

Lagrenouille
Répondre

Haha ! Oui "Poutine Poutine, j'ai tellement faim (...)", je comprends la même chose !

Mais le cas de supposé de paroles satanistes dans Led Zeppelin avec la chanson "stairways to heaven" passée à l'envers est un cas de paréidolie auditive ! Je comptais en parler dans la suite de ma série sur ce phénomène.

Merci pour le commentaire !

Julien
Répondre

> Haha ! Oui « Poutine Poutine, j’ai tellement faim (…) », je comprends la même chose !

Eh bien c'est normal, ce sont effectivement les paroles, en fait. Mais j'ai trouvé cette fois une vraie hallucination auditive de ma part, dans cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=bXjtvGAGvYA
J'entendais lors du refrain (le premier truc qui est chanté), « Mais qu'es't'en penses, we will try. ». (Ne pas regarder les vraies paroles avant d'écouter.)

Thomas
Répondre

Il y a la chanson de Scorpion Still loving you.
SPOILER ALERT : si vous aimez cette chanson ne lisez pas la suite vous ne pourrez plus écouter la chanson sans rire après !

Le clip : https://www.youtube.com/watch?v=7pOr3dBFAeY
A 2:22 vous aurez un magnifique "Ce soir j'ai les pieds qui puent".
Voilà, au plaisir de vous avoir gâché cette magnifique chanson ^^

Lagrenouille

Bon eh bien... Merci !

Julien uh
Répondre

Ah oui et une super hallucination auditive ici (je te dis pas comme j'étais déçu)
https://www.trendsmap.com/twitter/tweet/949293638672179200

Lagrenouille

Aaaaaaaaah ! Oui, je comprends la confusion dans un contexte strictement francophone... Étant un grand fan de KRS-ONE et Boogie Down Production depuis, houlala, la préadolescence (ben oui, jeunesse à Schaerbeek, 1030, représente, hip-hop en bruit de fond, sauf quand mon voisin héroïnomane faisait péter Iron Maiden sur ses vinyles) je connaissais la chanson avant la reprise du sample par NTM et dans la BO de la Haine te je n'ai jamais été victime de cette désillusion... Super clip d'ailleurs de KRS-ONE https://www.youtube.com/watch?v=9ZrAYxWPN6c

Je vais ressortir cette paréidolie auditive dans quelques semaines ;-)

Merci pour le commentaire !

Lagrenouille

Et KRS-ONE est aussi dans la bande son de "Ma cité va craquer" avec "french connection", un peu plus militant comme film quand-même...
https://www.youtube.com/watch?v=RqudP-L26aw&list=RDRqudP-L26aw&t=224

Samir
Répondre

Merci pour l'info

Lagrenouille
Répondre

Derien ;-)

Amal
Répondre

Peut on parler de pareidolie ideatoire?

Lagrenouille
Répondre

Hum, alors, "Idéatoire"...

"en neurologie, désigne un centre du cerveau, supposé responsable du traitement des données"

Bon, alors je ne pense pas qu'il y a des paréidolies idéatoires mais que la paréidolie est, par définition (et/ou, principe) idéatoire, non ?

Merci pour le commentaire ;-)