Ratage de science : la fusée à eau et les raisons d’un drame

Même l’expérience de la fusée à eau peut être dangereuse et mener à un ratage, la preuve en images avec une séquence vidéo, un ralenti du moment où ça tourne mal et une analyse des raisons du drame.

Ratage de science : la fusée à eau

Source : Fail Army « Science fail », Screenshot Youtube

C’est une expériences des plus populaires à l’école pour expliquer le phénomène physique d’action-réaction : la fusée à eau ! Pour comprendre le principe d’action-réaction, pour avoir en détail le mode op’ et faire décoller une fusée à eau, rendez-vous ici :

Bouteilles sous pression : fusées à eau !

Mais même avec une expérience aussi facile à mettre en œuvre, des accidents peuvent arriver, voyez plutôt avec le montage vidéo suivant, compilé à partir de la chaîne « Fail army » :

Héhé :-). Dans le première séquence, (à 0:04) on voit même les professeurs rigoler et dans la deuxième, les ados aux voix grailleuses, (faux)amis de l’expérimentateur se tordre de rire (à 0:18) à la vue de leur ami souffrant d’un accident d’expérimentation mettant en péril sa capacité à se reproduire.

Explication du ratage :

Pourquoi ça a raté ? En fait, l’expérience n’a pas tellement raté, dans les deux cas, elle a bien fonctionné, mais ce sont surtout les conditions de sécurité qui n’ont pas été respectées :

Il ne faut pas se mettre près de l’endroit du décollage et encore moins rester dans la trajectoire de l’engin ! Mais surtout : poser la fusée à eau sur un support stable avant le décollage. 

Car oui, dans les deux cas, tout allait bien jusqu’à ce que la bouteille perde l’équilibre, les ailerons que l’on a l’habitude de placer en bas des fusées à eau ne sont en général pas suffisants pour supporter le poids de la bouteille remplie d’eau. Aussi, lorsque la bouteille est sous pression, elle se déforme et les ailerons bougent. Donc, un support externe est nécessaire pour éviter les accidents.

Et pour finir, juste par plaisir (sadique ?), voici deux Gif qui reprennent les meilleurs moments :

Animated GIF

Animated GIF

Une distance de 3 à 4 mètres par rapport au lieu du décollage est suffisante pour éviter ce type d’accident et pour anticiper un choc si, malgré tout, la fusée se dirige vers une personne. Et puis, utilisez un support !

Bonne expérimentation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *